Tondre son gazon sans pollution

La pollution est en général, l’altération d’un écosystème par introduction de certains facteurs externes. Il existe donc différents types de pollutions, entre autres, la pollution sonore, la pollution de l’air qui est occasionnée par la tonte du gazon. Les appareils électroniques utilisés, émettent des bruits et des gaz qui polluent l’environnement. Alors, comment éviter cela et tondre le gazon sans pollution?

Opter pour des tondeuses plus écologiques

Il existe en réalité de nombreux appareils de tonte qui ne respectent pas les normes en vigueur au Canada en ce qui concerne le Règlement sur les émissions de petits moteurs hors route à allumage commandé. C’est pour cela qu’il existe aujourd’hui de nombreuses tondeuses électriques qui respectent ces normes. Par ailleurs, vous pourrez aussi opter pour les tondeuses manuelles qui ne sont presque pas polluantes et qui permettent d’assurer un environnement sain. En outre, si vous détenez toujours les anciennes tondeuses, vous pourrez les faire recycler et profiter d’autres nouvelles tondeuses plus écologiques. En définitive, vous pourrez choisir des tondeuses qui produisent moins de 50% de bruits et utilisant un type d’énergie moins polluant.

Réduire la surface et la fréquence de tonte du gazon

Pour tondre son gazon sans pollution, il convient de réduire la fréquence de tonte de sa surface. Que ce soit à la maison, au bureau ou dans un espace public, il est possible de tondre les gazons sur des fréquences bien espacées. En utilisant les espèces de gazon bien choisies, c’est une possibilité. Vous pourrez donc faire une tonte par mois dans les milieux citadins. De plus, vous avez la possibilité de réduire la surface de tonte en fonction de la surface dont vous disposez et de sa situation géographique. Dans un domaine par exemple, il peut convenir de tondre les endroits qui sont les plus fréquentés de manière mensuelle et ceux qui ne le sont pas deux à trois fois dans l’année. Cela permettra de réduire considérablement la pollution sonore et la pollution de l’air.

Opter pour une combinaison de revêtements du sol

Le gazon est un bon revêtement de sol et il embellit votre extérieur. Si le tondre peut entraîner de nombreuses pollutions, il est important donc de trouver une solution. Il est donc possible d’alterner entre le gazon et d’autres espèces végétales qui demandent moins d’entretien. En consultant un paysagiste ou un jardinier, vous pourrez avoir et explorer toutes les possibilités. Il ne s’agit en aucun cas d’arrêter l’utilisation du gazon, mais de faire une combinaison avec d’autres espèces végétales afin de réduire la pollution. Il existe de nombreuses plantes qui peuvent être utilisées dans ce cas. De plus, en optant pour cette technique, vous pourrez profiter d’une diversité de végétaux et aussi profiter de la qualité de l’air. Vous serez content d’avoir un environnement plus sain.

 

 

0saves
If you enjoyed this post, please consider leaving a comment or subscribing to the RSS feed to have future articles delivered to your feed reader.

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *