Votre terrasse doit-elle se faire repeinturer chaque année?

terrasseC’est bien connu, pour conserver une propriété en bon état, il est essentiel d’effectuer un entretien régulier. Plusieurs tâches doivent être répétées chaque année (nettoyage des gouttières, ramonage de la cheminée, vérification des systèmes d’urgence, entretien des filtres à air, etc.), alors que d’autres peuvent être moins fréquentes.

Lorsqu’il s’agit de l’entretien extérieur, certaines tâches d’entretien peuvent avoir un résultat plus ou moins durable, tout dépendant de la qualité de leur exécution. C’est le cas, par exemple de la finition de peinture de la terrasse ou du balcon.

Facteurs d’usure

Toutes les terrasses ne s’usent pas au même rythme et elles ne demandent pas toutes le même soin. Pour déterminer la fréquence d’entretien adéquate pour la vôtre, il est important de l’inspecter minutieusement chaque année. Si elle présente des décolorations, des traces de moisissures ou si elle s’écaille, il est nécessaire de la repeindre rapidement, pour éviter sa dégradation.

Les types de matériaux utilisés, la qualité de la finition existante et l’exposition aux intempéries peuvent allonger ou écourter la durée de vie de votre peinture.

L’influence des conditions météorologiques

Pour une finition durable, une attention toute particulière doit être portée aux conditions météorologiques. Puisque les travaux s’effectuent à l’extérieur, votre ouvrage sera immédiatement exposé aux éléments et il est essentiel que les conditions soient idéales pour que la peinture sèche adéquatement et offre une protection optimale.

La température a un effet certain sur la qualité du résultat : la période de séchage devrait se dérouler à une température comprise entre 10oC et 32oC. De plus, l’exposition au soleil est déconseillée au moment même de l’application, car le solvant s’évapore alors trop rapidement, ce qui nuit à l’adhérence.

Finalement, le niveau d’humidité a aussi un impact important sur la qualité du séchage et donc sur la durabilité des travaux. L’humidité relative devrait se situer entre 40 % et 70 % pour que l’adhérence soit adéquate.

Bien qu’il soit incontournable de se fier aux bulletins météo pour connaître les prévisions de trois jours consécutifs (temps de séchage normal), il est recommandé d’utiliser un hygromètre pour connaître le taux d’humidité réel au moment de lancer les travaux.

Préparation de la surface de la terrasse

L’application de la peinture, même à une température idéale, ne donnera pas un bon résultat si la surface est mal préparée. Avant de donner le premier coup de pinceau, il est essentiel que la surface soit propre, sèche et exempte de moisissures ou de peinture existante écaillée.

Donc, la fréquence à laquelle il faut prévoir repeindre votre terrasse dépend de plusieurs facteurs. Le choix de la peinture ainsi que la qualité du bois sur lequel elle est appliquée sont bien sûr des considérations incontournables. Toutefois, les conditions d’application sont toutes aussi importantes. Pour vous assurer de ne sauter aucune étape et de réaliser votre projet dans les règles de l’art, suivez à la lettre le mode d’emploi du fabricant et n’hésitez pas à demander des conseils lors de l’achat de votre peinture.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *