Conseils pour l’entretien de votre terrasse

terrassePour garantir sa longévité et pour la rendre plus esthétique, la terrasse extérieure a besoin d’être bien entretenue. Pour ce faire, il faut opérer un grand nettoyage. A chaque type de terrasse, la solution pour garantir un nettoyage efficace. Quelques astuces pour une terrasse en carrelage.

Le nettoyage à eau haute pression et les produits à utiliser

Le carrelage est très facile à nettoyer car il supporte bien les décrassages agressifs. Ainsi, il y est possible d’utiliser un nettoyeur à eau haute pression, pour un nettoyage en profondeur, effectué par la femme de ménage nantes. Attention quand même car la répétition de cette technique enlève la surface émaillée du carrelage ou même de le rendre poreux. Il sera alors très difficile à nettoyer. On peut bannir les détergents toxiques qui nettoient certes, mais représentent un danger pour l’ensemble des plantations aux alentours. On peut alors opter pour un balai-brosse et un seau contenant un mélange d’eau tiède et de savon noir. Si les tâches coriaces résistent, on peut ajouter une tasse de bicarbonate de soude, pour un litre d’eau savonneuse. Avec ce petit mélange miracle, le carrelage de la terrasse redeviendra comme neuf. Au moment du rinçage à l’eau, on peut aussi ajouter un verre de vinaigre blanc par litre d’eau. Ce mélange permettra de prévenir l’apparition des moisissures.

D’autres méthodes pour nettoyer votre terrasse

Pour un carrelage très encrassé, on peut utiliser les mêmes produits de façon plus concentrée. On peut alors se constituer une pâte comportant à moitié de l’eau et à moitié de bicarbonate de soude. Appliquée durant une heure avant un rinçage abondant, aucune salissure ne restera collée au carrelage. Pour les joints, après un bon nettoyage de la terrasse carrelée, on peut y passer un produit imperméabilisant, pour une protection maximale contre les moisissures. Dans le cas où la terrasse est très sale et qu’on ne sait plus comment s’y prendre, on peut toujours faire appel à une société de nettoyage nantes. Ayant comme cœur de métier le nettoyage, elle maîtrise le nettoyage de tout type de surface et de tout type de local. Avec des formules flexibles quant à la fréquence d’intervention, on n’a qu’à choisir ce qui convient à son budget et à ses besoins. La société de nettoyage dispose de personnel formé et compétent sur le nettoyage, utilisant des procédés et des produits respectueux de l’environnement, pour la satisfaction de sa clientèle.

Votre terrasse doit-elle se faire repeinturer chaque année?

terrasseC’est bien connu, pour conserver une propriété en bon état, il est essentiel d’effectuer un entretien régulier. Plusieurs tâches doivent être répétées chaque année (nettoyage des gouttières, ramonage de la cheminée, vérification des systèmes d’urgence, entretien des filtres à air, etc.), alors que d’autres peuvent être moins fréquentes.

Lorsqu’il s’agit de l’entretien extérieur, certaines tâches d’entretien peuvent avoir un résultat plus ou moins durable, tout dépendant de la qualité de leur exécution. C’est le cas, par exemple de la finition de peinture de la terrasse ou du balcon.

Facteurs d’usure

Toutes les terrasses ne s’usent pas au même rythme et elles ne demandent pas toutes le même soin. Pour déterminer la fréquence d’entretien adéquate pour la vôtre, il est important de l’inspecter minutieusement chaque année. Si elle présente des décolorations, des traces de moisissures ou si elle s’écaille, il est nécessaire de la repeindre rapidement, pour éviter sa dégradation.

Les types de matériaux utilisés, la qualité de la finition existante et l’exposition aux intempéries peuvent allonger ou écourter la durée de vie de votre peinture.

L’influence des conditions météorologiques

Pour une finition durable, une attention toute particulière doit être portée aux conditions météorologiques. Puisque les travaux s’effectuent à l’extérieur, votre ouvrage sera immédiatement exposé aux éléments et il est essentiel que les conditions soient idéales pour que la peinture sèche adéquatement et offre une protection optimale.

La température a un effet certain sur la qualité du résultat : la période de séchage devrait se dérouler à une température comprise entre 10oC et 32oC. De plus, l’exposition au soleil est déconseillée au moment même de l’application, car le solvant s’évapore alors trop rapidement, ce qui nuit à l’adhérence.

Finalement, le niveau d’humidité a aussi un impact important sur la qualité du séchage et donc sur la durabilité des travaux. L’humidité relative devrait se situer entre 40 % et 70 % pour que l’adhérence soit adéquate.

Bien qu’il soit incontournable de se fier aux bulletins météo pour connaître les prévisions de trois jours consécutifs (temps de séchage normal), il est recommandé d’utiliser un hygromètre pour connaître le taux d’humidité réel au moment de lancer les travaux.

Préparation de la surface de la terrasse

L’application de la peinture, même à une température idéale, ne donnera pas un bon résultat si la surface est mal préparée. Avant de donner le premier coup de pinceau, il est essentiel que la surface soit propre, sèche et exempte de moisissures ou de peinture existante écaillée.

Donc, la fréquence à laquelle il faut prévoir repeindre votre terrasse dépend de plusieurs facteurs. Le choix de la peinture ainsi que la qualité du bois sur lequel elle est appliquée sont bien sûr des considérations incontournables. Toutefois, les conditions d’application sont toutes aussi importantes. Pour vous assurer de ne sauter aucune étape et de réaliser votre projet dans les règles de l’art, suivez à la lettre le mode d’emploi du fabricant et n’hésitez pas à demander des conseils lors de l’achat de votre peinture.

 

Le nettoyage des gouttières avant l’hiver

Les gouttières remplissent une fonction importante pour un bâtiment : éloigner l’eau des zones vulnérables aux infiltrations. L’eau recueillie lors des pluies est dirigée par les gouttières vers une ou plusieurs descentes pluviales qui permettent à l’eau de se déverser dans un conduit prévu à cet effet. La quantité d’eau qui ruisselle le long des murs, à la jonction du toit, au pourtour des fenêtres ou encore à la limite entre le sol et le mur de fondation, est donc considérablement réduite.

gouttièresToutefois, un système de gouttière n’est efficace que s’il est libre de toute obstruction. Des gouttières mal entretenues se bloqueront, déborderont et pourront même se détériorer plus rapidement. Il est donc important de leur faire subir un nettoyage complet avant l’hiver.

 

Nettoyer ses gouttières en prévision de l’hiver

Idéalement, les gouttières d’une maison devraient être nettoyées deux fois par année : au printemps et à l’automne. Le nettoyage du printemps permet d’enlever tout résidu qui se serait installé au cours de la fonte de la neige, mais c’est le nettoyage d’automne qui est le plus critique.

L’automne est bien sûr synonyme d’une chute abondante de feuilles mortes et cela signifie que vos gouttières risquent d’être obstruées. Avec l’action des vents, des petits rongeurs et des oiseaux, il n’est pas rare de trouver des branches ou d’autres éléments nuisibles dans le système de gouttières. Ceux-ci peuvent causer des obstacles à l’écoulement normal de l’eau et peuvent même entraîner des débordements.

Bien qu’il soit rare qu’il pleuve en hiver, l’accumulation de neige représente une grande quantité d’eau qui doit être évacuée graduellement au cours de la fonte printanière. Cela est parfois négligé par les propriétaires, puisque l’utilité de leur système de gouttières est plus visible en été, lors de fortes pluies, qu’au printemps alors que la neige fond graduellement. Il s’agit pourtant d’un des moments où le bâtiment est le plus vulnérable aux infiltrations et il est donc important que les gouttières aient été préparées dès l’automne, en prévision de la période de fonte.

Procéder au nettoyage

Le nettoyage des gouttières implique le retrait de tout élément indésirable, puis un rinçage au jet d’eau. Il est recommandé de combiner cette tâche à une vérification des fuites et de l’écoulement : bloquer l’accès à la descente pluviale et remplir la gouttière horizontale d’eau permet de détecter les fuites, alors que de laisser l’eau s’écouler ensuite permet de vérifier qu’elle ne stagne pas à certains endroits lors de l’évacuation. Si c’est le cas, un ajustement des crochets s’impose.

Services professionnels

Nettoyer vos gouttières demande de travailler en hauteur et d’utiliser des outils spécifiques pour faire un bon travail. Si vous ne disposez pas des compétences nécessaires, il est préférable de faire appel à un professionnel que de faire par vous-même un travail improvisé.

L’avantage de faire affaire avec un professionnel est de profiter d’autres services, tels qu’un examen de l’état de vos gouttières, des conseils concernant les réparations ou l’entretien, ainsi que l’amélioration de votre système (en effectuant la pose d’un pare-feuilles, par exemple).

Source de l’image: La Presse

Traitement du bois de jardin

jardinLe bois est utilisé à tous les étages de la construction : isolation laine de bois, panneau de construction bois, aménagement et mobilier extérieur… Mais le bois est un matériau vivant qui doit être entretenu pour duré. Traiter le bois de jardin est nécessaire pour qu’il puisse garder sa bonne forme. De nombreuses méthodes existent. Aussi bien avant qu’après sa transformation, le bois doit subir des entretiens.

 

 

Les traitements avant transformation

Le thermotraitement compte parmi les méthodes d’entretien de bois de jardin les plus utilisés actuellement. Comme son nom l’indique, la technique consiste à cuire le bois à température élevée sans ajouter de substance chimique. Ce moyen permet de renforcer son pouvoir résistant aux attaques extérieures telles que les intempéries, la chaleur ou encore l’humidité. Toutefois, sa résistance mécanique baissera et il devient alors plus cassant. C’est pourquoi on utilise en général le bois rétifié ou thermotraité pour fabriquer des bardages. Toutefois, en doublant l’épaisseur, il peut servir également dans la construction de terrasse. Une autre méthode proche de celle-ci consiste à cuire le bois à une température moins élevée tout en l’empreignant d’huiles végétales. Ainsi, non seulement, le bois sera plus résistant aux agressions extérieures, mais en même temps, sa robustesse sera conservée.

Le nettoyage, nécessaire pour garder en forme son bois de jardin

Même transformé en terrasse ou encore en escalier, le bois doit toujours recevoir un entretien régulier. Le nettoyage par exemple est obligatoire pour éviter le pourrissement. Les produits en bois sont en effet très vulnérables à la chaleur, ou à l’humidité. Sans traitement, ils peuvent être facilement attaqués par les mousses et les champignons. Pour le nettoyage terrasse bois par exemple, il suffit d’avoir à sa disposition un balai-brosse et du liquide vaisselle. Les nettoyeurs à haute pression sont à utiliser avec un maximum de précaution sachant qu’ils ne sont pas adaptés à tous les types de bois. À cet effet, ils sont conseillés uniquement pour les bois suffisamment résistants comme les tecks ou le bois ipé. Bien qu’indispensable, le nettoyage est toutefois loin d’être suffisant pour maintenir les produits en bois en bon état. D’où la nécessité de recourir à des traitements supplémentaires.

Utiliser les produits appropriés

Les intempéries ou le rayon ultraviolet agissent sur le bois jusqu’à le faire noircir. Il convient ainsi d’utiliser de dégriseurs pour éviter qu’un tel phénomène se produit. Ils ont pour principal rôle d’éliminer les tâches et de redonner au bois sa couleur d’origine. Dans un premier temps, le degriseur ouvre le pore du bois, puis il agit sur la surface en supprimant les impuretés dans un deuxième temps L’utilisation de silicate de soude, également appelé silicate de sodium ou liqueur de cailloux, est très en vogue aussi actuellement. Il offre une protection hydrofuge et ignifuge à votre bois de jardin. À cet effet, il permet non seulement de durcir le produit, mais aussi de le rendre plus lisse pour une bonne esthétique.

Source : http://www.domus-materiaux.fr/