Un quai flottant à faire soi-même

quai flottant

Vous voulez créer vous-même un quai flottant ? Il est alors temps de chercher chez les recycleurs, des barils et du bois traité afin de maximiser l’usage de votre quai. Cet article vous donne les règles à suivre pour parvenir à sa réaliser. 

  1. Confectionner des barils

Pour une stabilité de votre quai flottant, il vous faut maximiser le nombre des barils. Vous devez prévoir un nombre de barils pouvant supporter jusqu’à cinq personnes. Une fois le travail terminé, il suffit de les protéger dans l’eau. Si les montants ont une largeur de 12 pouces, il sera inutile d’attacher à l’aide de rubans d’acier votre collection, car les aciers pourront rompre après des années. Ainsi les barils en plastiques de 205 litres comportant deux bouchons dévissables sont idéals.

Il est important de les sceller avec du silicone pour bain avant de les visser. Le matériau empêchera à votre quai de couler et résistera fort pendant longtemps. Le mieux sera d’éviter les barils de grands couvercles, avec des cerceaux d’acier, ils ne sont pas adaptés pour ce genre de travail. De plus, il faut utiliser les bonnes mesures afin de construire un bon coffrage.

  1. Penser à calculer les fermes

Les vents violents, les gels et dégels en hivers sont des éléments pouvant déstabiliser votre quai. C’est pourquoi il est recommandé de fixer les barils directement sur le coffrage. Cela explique par le fait que la longueur du nombre de barils détermine le coffrage, de même que sa largeur. Ce qui nécessite le fait d’ajuster l’épaisseur (10p/25cm), un jeu de 2 pouces ainsi que le tampon pour glisser les barils (5cm).

  1. Faire votre plan de travail

Le plan de travail est l’élément phare qui vous permettra de connaitre le nombre de planches de bois et des barils dont vous avez besoin. Selon les mesures que vous avez obtenues plus haut, misez pour un quai flottant de 11.8 de largeur et de 13.5 de longueur. Dans ce cas, vous aurez besoin de 4 barils de large et de 5 barils de long, ce qui vous fera un total de 20.

Pour les montants, faites un calcul exact des bois traités qui sont destinés à vivre des décennies. Ainsi, optez pour 12 po, dont 25 cm pour les côtés et les montants intérieurs, mais 4p (10 cm) suffira pour les planches. Outre pour le calcul du bois du plancher, vous pouvez compter 30 planches de 14 pieds, si votre quai mesure environ 405cm. N’oubliez pas aussi de prévoir les coins en aciers, des anneaux pour accrocher vos bateaux ainsi que les vis à bois traités qui faciliteront la réussite de votre projet.

  1. Passer au montage du quai flottant

Il importe d’abord d’assembler le quai de l’envers pour installer facilement les flotteurs. En effet, tous les longerons doivent être égaux et disposer sur leurs plus belles faces. Vous devez aussi contrôler les équerrages en mesurant un X sur les quatre coins, et les marquer temporellement par une planche.

Ensuite, mettez les supports flotteurs ainsi que les flotteurs, en but de déterminer les positions. Marquez les emplacements sur les structures et sur supports et puis retirez les flotteurs pour viser les supports. En fin, vous pouvez solliciter de l’aide pour retourner la structure avec plus de précautions, ce qui vous permettra d’installer le platelage. Vous pouvez terminer par une vérification du nouvel équerrage puis poser vos planches sur vos barils.

 

 

0saves
If you enjoyed this post, please consider leaving a comment or subscribing to the RSS feed to have future articles delivered to your feed reader.

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *