Comment protéger mes arbustes des grands froids?

En général, les arbustes qui ornent les terrains des Québécois sont assez robustes pour supporter l’hiver. Toutefois, bien que la plupart survivent au froid, l’hiver peut entraver leur croissance et leur épanouissement. Les bourgeons (ceux des feuilles et ceux des fleurs) sont particulièrement sensibles au gel et l’état de l’arbuste peut être affecté si ceux-ci sont abîmés. Le feuillage sera peut-être plus clairsemé, ou la floraison plus faible : cela nuit à la santé de l’arbuste et peut, dans les cas les plus graves, entraîner sa mort.
Ainsi, protéger vos arbustes est une bonne manière d’optimiser l’apparence de votre aménagement paysager et de conserver vos végétaux longtemps.

Protéger les bons arbustes

arbustesTous les arbustes n’ont pas besoin du même niveau de protection. Leur sensibilité au froid est souvent reliée au degré d’activité organique que conserve la plante pendant la période froide.

Les plantes qui perdent toutes leurs feuilles en hiver (appelées plantes caduques) ne conservent que peu de sève dans leurs tiges et sont beaucoup moins sensibles au froid. Il suffit souvent de couvrir leur base de paillis pour offrir une protection supplémentaire aux racines.

Les plantes qui conservent une partie de leur feuillage pendant l’hiver (appelées plantes persistantes) ont pour leur part besoin d’être protégées contre les grands froids. Il en va de même des plantes indigènes de régions plus chaudes, qui sont moins bien adaptées aux périodes de gel prolongées.

Comment offrir une protection adéquate?

La meilleure façon de protéger les arbustes est de les entourer d’une toile géotextile fixée grâce à une corde. Contrairement à ce que stipule la croyance populaire, ce n’est pas de la neige, mais bien du gel qu’il faut protéger les arbustes.

La neige étant un excellent isolant, le fait qu’elle s’accumule sur la toile géotextile apporte une protection supplémentaire à l’arbuste, plutôt que de lui nuire.

D’ailleurs, une autre méthode consiste à planter des piquets autour de la plante que l’on souhaite protéger. Une toile est ensuite installée au pourtour, créant ainsi un espace vide entre la toile et la plante. Cet espace est finalement rempli de neige, qui agit à titre d’isolant.

À quel moment faut-il installer et retirer la toile de protection?

Si vous protégez vos plantes en les recouvrant, il est important de savoir que la toile qui leur est si utile en hiver peut aussi leur nuire si les températures sont trop élevées.

En effet, le temps froid pousse les plantes à entrer dans un état d’hivernation qui ralentit leur métabolisme. Si la toile réchauffe trop la plante avant l’arrivée de l’hiver, celle-ci ne sera pas bien préparée à tolérer le froid. Il est donc préférable de recouvrir les arbustes le plus tard possible, sans toutefois attendre la période de gel persistant.

Au printemps, un retrait trop tardif des toiles peut entraîner une surchauffe de l’arbuste qui nuit à sa santé. Les dispositifs de protection devraient être retirés vers la mi-avril : après les dernières périodes de gel, mais avant que les températures ne s’adoucissent trop.

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *