Entretien extérieur : un beau terrain pour l’été

L’hiver a été très long, mais il est derrière vous. Quoi de mieux alors que de faire l’entretien de votre terrain pour limiter la présence des indésirables et de profiter pleinement de l’été. En effet, les herbes de votre gazon comme tous les végétaux ont un besoin impératif en air, en lumière, en eau ainsi qu’en nutriment. Mais avant de vous engager dans ce projet, cet article vous donne quelques conseils pour démarrer la saison du bon pied.

Faire le grand nettoyage de votre terrain

L’hiver passe chaque fois avec son lot de problèmes, la fonte des neiges laisse des dégâts à gérer à l’approche du beau temps. Si la saison froide avait connu beaucoup de neige ou de vent, il y’a probablement des brûlures de végétaux et des dégâts de rongeurs. C’est pour cela que vous devez tailler toutes les branches endommagées, cassées ou malades. Ainsi, avant que la croissance débute, veillez à rabattre les graminées et autres vivaces au sol. Il est possible aussi de tailler les arbustes à fleuraison estivale afin de les reformer, mais les arbustes à fleuraison printanière peuvent attendre l’arrivée de l’été. Le sarclage vous permettra non seulement d’enlever les racines des mauvaises herbes, mais aussi de favoriser l’aération du sol. Vous devez ensuite niveler au râteau puis combler la terre qui, pendant la fonte, laisse des sillons.

Améliorer les propriétés physiques du sol

Le sol est la clé de votre succès. Si vous avez un projet d’entretien de terrain, car, il fournit de l’eau et des nutriments à vos végétaux. Il est alors important de prendre soin de votre compost maison afin de garantir une croissance optimale aux plantes. Si le compost n’est pas encore prêt à servir, il est possible de vous en procurer dans le marché, et pour cela,misez sur les composts végétaux et marins. Il a la capacité d’améliorer la structure du sol et la rétention d’eau tout en ajoutant de la matière organique aux plantes. L’utilisation des engrais naturels ou minéraux demeure une excellente solution pour la stimulation des plantes, évitez donc de brûler les végétaux en suivant les doses recommandées. En plus, il est possible de procéder à l’analyse de votre sol pour le pH en achetant une trousse ou de vous rendre à la jardinerie.

 Autres entretiens possibles

La division des vivaces peut être nécessaire dès que le sol est complètement dégelé et que les vivaces soient matures. Celle-ci a l’avantage de prolonger vos plantes favorites et de redonner vie aux vielles vivaces qui, par manque d’espace, dépérissent. Pendant l’hiver, les blanches de certains conifères s’affaissent à cause de la neige, il faudra attacher les blanches retombées afin de les relier au tronc principal. Il est préférable d’enlever les protections hivernales tels les paillis, les toiles et les cônes. Après les nombreuses étapes de l’entretien, optez pour la plantation d’autres végétaux en but de rajouter de la couleur, les vivaces cultivées à l’extérieur au Québec peuvent être transplantées en terre.

 

0saves
If you enjoyed this post, please consider leaving a comment or subscribing to the RSS feed to have future articles delivered to your feed reader.

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *