Déco verte pour une sensation de bien-être

Déco verte pour une sensation de bien-êtreLe vert est aujourd’hui la vraie tendance pour une déco écolo respirant la nature. Le vert symbolise l’espoir et la nature. Cette couleur est dotée d’un pouvoir de régénération qui capte l’énergie solaire et la transforme en énergie vitale et ceci grâce à ses effets sur l’intensité de la lumière. Si vous adorez la nature et vous voulez la faire entrer chez vous, osez pour une déco verte dans votre intérieur !

Pourquoi choisir une déco verte?

  • Le vert favorise la relaxation du corps. Une décoration salon en vert sera idéale !
  • C’est une couleur antistress.
  • La profondeur du vert stimule vos sentiments de protection et du confort. Le vert favorise ainsi une respiration complète.

En fait, le vert agit différemment avec ses belles nuances sur votre déco d’intérieur en tant qu’une couleur :

  • Dynamique avec le vert vif.
  • Rafraîchissante avec le vert d’eau.
  • Stimulante avec le vert pomme.

Une décoration salon tout en vert !

Du sol au plafond, que ce soit sur les murs ou  sur les meubles, la vaisselle ou le linge de maison, le vert vous offre à la fois une ambiance apaisante et très tendance.
Une décoration salon coloré du vert, quelle belle idée !
Peindre le mur en vert c’est la meilleure idée pour une touche design nature et très calme : des motifs floraux sculptés, des tapis, des vases et des tableaux tout en vert provoqueront une harmonie relaxante.

Quel canapé faut-il choisir ?

Optez pour un canapé blanc pour que la nuance reste stable. Dans ce cas, jouez avec les nuances du vert : le bambou, le vert anis, vert canard… pour le reste du décor, les coussins, le tapis, les tableaux, les vases…

Un coussin vert  pour une décoration de salon acidulée ! Le coussin vert apportera une touche de gaieté, de confort et de modernité à la pièce.  Il s’intègre aisément dans la décoration salon. Un fauteuil vert pour une pause fraîcheur !
Pour une touche d’exotisme et une atmosphère zen, vous pouvez associer le bambou au vert anis à votre fauteuil. Concernant la matière choisissez le laqué pour que la décoration salon soit chic.

Une déco verte avec un tapis vert ! Ce tapis apporte une note confortable à la maison. Pour votre chambre à coucher, vous pouvez également miser sur l’article de literie de Madagascar si on n’énumère que le modèle Tigre du Bengale– kit literie 3D 100% polyester. Douceur et résistance se joignent pour une grande qualité qui procure un confort très cocoon !

Devenir artisan vitrier : quelle formation à suivre

artisan vitrierEn principe, un artisan vitrier travaille avec du carreau de verre. De ce faite, il doit avant tout en mesure de préparer, d’installer, de fabriquer et de confectionner soigneusement les différents matériels de verre et la fixation des vitres. Il doit disposer une forte compétence surtout quand il retire des vitrages de carreau de verre par exemple.

Pour ce domaine de travail, il faut pouvoir bosser avec des métaux ainsi que d’autres éléments de remplacement. Un artisan vitrier exerce son métier à l’intérieur de votre bâtiment ou à l’extérieur de votre foyer. Dans ce travail, il est essentiel d’avoir des usages de travail sécuritaires. Il faut également s’attendre à effectuer certaines charges comme les suivantes :

Élaborer, préparer, tailler et manier les autres vitrages de verre réservés aux bureaux et ustensiles de toutes sortes.

Préciser, vitrer, vous fournir et enlever ou placer des vitrages en verre de toutes sortes que ce soit pour les bureaux, les ustensiles ou d’autres habitudes.

Adapter, fonder et clouer des métaux d’architecture ou des marchandises de changement connexes dans des entreprises.

Les qualités requises

Pour s’imaginer d’être vitrier ou vitrière, d’abord, il faut que vous appréciez bosser le verre, la vitrine, garder une bonne aptitude dans le rayon de la construction ou de la rénovation. En effet, la formation dure quatre ans et divisée en 4 plans. L’élève doit suivre un cours de 1750heures au minimum pour théorie et la pratique. Presque 80% du temps est destiné à la formation de facultés pratiques en condition de dépannage sous la surveillance d’un camarade. Pour le reste, ce sera dédié à l’apprentissage des tournures théoriques et spécifiques du métier. Pour suivre la formation, il faudra entrer dans une académie spéciale à Paris ou en Yvelines. Pour garantir les prix de cette préparation particulier hors de la province, les apprentis seront aptes à bénéficier d’avantages sociaux comme l’assurance emploi, des compensations de millage, une subvention pour frais et une rémunération de subsistance.

La préparation spécifique en classe

Au cours de cette préparation, les sujets traités sont très variés : les prescriptions et les opérations du service de verre, la tranquillité et les impératifs d’atelier, les sciences unies au métier, les instruments, les principes du  logement, les ébauches de classe, le traçage, la fabrication de baies vitrées, les genres d’entrées, le dépannage des carreaux de verre…etc.

 

Quelques conseils pour son projet de rénovation

rénovationPar où commencer le travail de rénovation?

Cette question doit se poser dans le cas où vous souhaitez effectuer une rénovation complète comme le changement de destination d’un bâtiment ou la restauration d’une maison pour l’adapter à vos exigences de confort. Il n’est pas facile de faire le choix entre l’électricité et la plomberie, isolation et toiture, enduits et carrelage. Cependant, qu’il s’agit d’une rénovation de votre maison secondaire ou de votre appartement, une chose est certaine : les travaux de rénovation vous permettront d’apporter plus de confort à vous et votre famille.

Prévoyez un budget ajusté pour les finitions intérieures

Faire une estimation réelle des travaux de rénovation maison est l’idéale afin d’éviter de se retrouver au dépourvu au moment des finitions. Si vous demande une intervention de professionnels, demandez au moins trois devis auprès d’artisan pour avoir une idée de budget. Côté matériaux, aidez-vous des calculettes spécialisées pour savoir, par exemple, combien de pots de peinture il vous faut. L’idée étant de pouvoir quantifier les matériaux nécessaires au plus près afin d’établir un budget bien précis et personnalisé selon vos envies et la surface à rénover.

Les mauvaises surprises lors des travaux de rénovation d’une maison

Gérer soi-même ses artisans peut être source de bien d’autres désagréments. Outre des incompréhensions pouvant être résolues sans trop de peine mais en demandant du temps (erreur sur une couleur par exemple), certaines mauvaises surprises sont irrémédiables ou nécessitent de mettre en œuvre encore d’autres travaux conséquents (les fondations d’une extension mal placées par exemple). Enfin, si certains des artisans ne s’apprécient pas ou sont incapables de travailler en bonne intelligence, quittes à se tirer dans les pattes, le rénovateur s’expose à autant de déceptions en découvrant chaque soir son chantier en rentrant de sa journée de travail. Dur, dur de rénover !

Estimer une durée réelle du chantier

En apparence plus faciles que le gros œuvre, les finitions s’avèrent être souvent aussi longues et fastidieuses que le gros œuvre. Pour éviter d’avoir envie de bâcler les derniers travaux, évaluer un temps raisonnable pour la réalisation de chaque étape. A la façon du budget, vous aurez ainsi un regard d’expert sur le déroulement des finitions et sur le planning à respecter. Et prévoyez toujours un temps de réalisation à la hausse, les impondérables étant très fréquents pendant les travaux.

Le pavé imbriqué

Lorsque vient le temps de faire votre aménagement paysager, plusieurs options s’offrent à vous. Les allées de pavés sont particulièrement recherchées, car elles sont résistantes et elles offrent un fini à la fois naturel et raffiné. En arrêtant votre choix sur un pavé imbriqué, vous profiterez d’un aménagement flexible, durable et facile d’entretien.

Utilisations variées

pavé imbriquéUn des avantages du pavé imbriqué est sa grande polyvalence. Ce matériau s’adapte aux allées, aux terrasses, aux murets et aux escaliers, pour ne nommer que ceux-là. Les pavés de béton peuvent être taillés dans une multitude de formes et les possibilités de finition sont nombreuses. Ils s’adaptent donc à tous les types de projets et à tous les décors. De plus, la malléabilité du béton permet d’imiter divers matériaux : votre allée peut avoir l’apparence de la pierre et prendre la couleur que vous souhaitez, pour une fraction du prix.

De plus, puisque les produits du béton offrent une résistance remarquable au gel et aux rayons ultra-violets, il est possible de réutiliser les mêmes blocs lorsque leur assemblage vieillit en solidifiant simplement leur pose.

L’importance de la pose

La durabilité du pavé imbriqué dépend en grande partie de la solidité de sa fondation. C’est pourquoi il est essentiel de réaliser la préparation du sol avec le plus grand soin, avant d’y installer les blocs. Un lit de pose instable pourrait endommager le pavé et mener à une usure trop rapide.

Les étapes à suivre pour un beau pavé imbriqué

Pour assurer une installation adéquate, il est donc important de suivre les étapes avec soin.

Tout d’abord, la planification de votre aménagement est essentielle, car elle vous permettra d’établir le budget, de choisir le fini du pavé et surtout d’en tracer l’installation. Cela est essentiel, entre autres, pour déterminer la forme des blocs.

Lorsque la planification est complétée, l’installation peut commencer. Une fois les limites du pavé tracées, la zone de pose doit être excavée puis tapissée d’une membrane géotextile. On y compacte ensuite des couches successives de gravier de plus en plus fin, pour finir avec une couche de poussière de pierre.

Pour assurer une solidité maximale, l’étape du compactage doit être effectuée minutieusement et la densité du sol doit être uniforme. Pour y parvenir, la plupart des machines à compacter sont munies d’un indicateur qui vous informe sur la densité atteinte.

Vient ensuite la pose du pavé lui-même, selon le motif prédéterminé. Cette étape peut nécessiter la coupe des blocs pour réussir les motifs voulus et respecter la forme excavée. Une fois la pose terminée et les excédents de blocs sciés, une bordure de finition est installée au pourtour du pavé.

L’installation se termine par l’ajout de sable stabilisant qui remplit les interstices entre les blocs et qui est compacté pour donner un résultat stable et solide.

Un travail professionnel

La pose de pavé imbriqué donnera un cachet distingué à votre propriété et facilitera l’entretien de votre aménagement paysager. Toutefois, pour un résultat impeccable et durable, il est fortement conseillé de faire affaire avec un professionnel expérimenté dans la pose de pavé imbriqué.

Le guide conseil sur les allées de jardins

allées de jardinIl y a différentes manières et différents matériaux à utiliser pour faire une allée de jardin. Comment doit-on alors s’y prendre pour réaliser une belle allée de jardin?

L’allée de jardin en dalles de pierres

Les allées de jardin en dalles de pierres naturelles sont fort esthétiques. De plus, une allée en dalles est résistante, ce qui peut être particulièrement adapté pour le passage de véhicules. Par contre, il est recommandé de choisir un dallage en schiste, en granit, en marbre ou en quartz, car ces roches sont plus résistantes au gel, qui peut être fréquent lors des saisons froides.

L’allée en graviers

Il est difficile de ne pas succomber au charme d’une allée de jardin en graviers. En effet, le gravier donne instantanément à l’allée des airs de sites historiques ou d’un jardin de château… S’il s’agit d’une allée pour piétons, le gravier-gazon peut convenir parfaitement : il s’agit d’un mélange de terre végétale et de gravier concassé. Quant au gravier rond, il est particulièrement esthétique et bénéficie d’un caractère imperméable qui est très pratique pour une allée. Toutefois, les allées de jardin en gravier nécessitent beaucoup d’entretien : pour garder l’allée aussi jolie qu’initialement, il faudra songer à enlever fréquemment les mauvaises herbes qui poussent souvent entre les pierres.

Source : http://www.domus-materiaux.fr/

Des allées de jardins démontables

Si les allées de jardin en graviers peuvent incommoder certains en raison du bruit qu’elles font lorsque quelqu’un passe, il est possible de contourner le problème. En effet, il est possible de disposer tout au long de l’allée des planches de bois composite, tout comme les marches d’un escalier. Le rendu est à la fois esthétique et fort pratique. D’ailleurs, le bois composite est un matériau adapté pour l’extérieur, car il résiste à l’humidité, au gel, aux moisissures et autres agressions de ce genre. L’avantage, c’est qu’il sera possible de démonter l’allée facilement, de la modifier au gré des besoins et des désirs des propriétaires.

Source : http://www.peinture-professionnelle.com/

Les étapes de fermeture de son terrain

terrainL’automne est synonyme de préparation hivernale. C’est le moment de faire le grand ménage du terrain pour le préparer aux grands froids. Les étapes de fermeture de votre terrain dépendent toujours des installations qui s’y retrouvent, mais aussi du type de plantes qui y poussent et de l’état du terrain.

La pelouse

Votre pelouse passera de longs mois sous la neige, alors pour lui permettre d’être plus robuste et de repousser plus rapidement au printemps, il est recommandé de la remettre en bon état avant les premières périodes de gel. Commencez par réparer les zones clairsemées en y étalant des semences qui rendront votre pelouse plus fournie au printemps. Prenez aussi soin d’appliquer un engrais automnal, car cela aidera la pelouse à reverdir lorsque l’hiver se terminera. Finalement, effectuez une dernière tonte d’environ 5 cm avant le premier gel.

Les feuilles mortes

Il est important d’éviter qu’une couche épaisse de feuilles mortes ne couvre votre terrain, car cela peut abîmer la pelouse. Par contre, les feuilles mortes constituent un excellent compost et peuvent contribuer à la bonne santé des plates-bandes en leur apportant des nutriments et en protégeant les spores sécrétées par les champignons.

Pour permettre une bonne aération, vous pouvez broyer les feuilles avec la tondeuse avant de les épandre sur les végétaux que vous souhaitez fertiliser. Toutefois, si les feuilles présentent des signes de maladie, il est préférable de les enlever du terrain.

Le jardin et les plates-bandes

Les plates-bandes demandent un soin particulier, en fonction des espèces qui y sont plantées. Les plantes vivaces doivent être rabattues et protégées, alors que les annuelles doivent être arrachées. Pour savoir quelles espèces doivent être taillées, et lesquelles doivent conserver leur feuillage, l’idéal est de consulter un paysagiste professionnel qui vous indiquera les soins à apporter à chaque type de plante.

Lorsque vous installez vos protections hivernales, assurez-vous qu’elles offrent une aération adéquate : les cônes de protection devraient être troués pour éviter un surplus d’humidité, ce qui risque de faire pourrir les plantes. Idéalement, les protections devraient être installées avant que le sol ne gèle en profondeur, mais il faut être prudent de ne pas les installer trop tôt. En effet, si les températures atteignent plus de 10°C alors que vos plantes sont couvertes, elles pourraient surchauffer et mourir.

Les arbustes

Les arbustes ont aussi besoin de protection pour résister au gel et au poids de la neige pendant l’hiver. Pour les conserver en bonne santé, il est nécessaire d’installer des protections adéquates, telles que des toiles, des tuteurs ou des treillis.

La piscine et les autres installations du terrain

Finalement, le grand ménage du terrain doit inclure tous les équipements dont vous vous servez durant l’été. Remisez les boyaux d’arrosage et autres équipements d’entretien et placez vos pelles à neige à la portée de la main.

Assurez-vous aussi de soigneusement fermer votre piscine et d’évacuer toute l’eau du système de tuyauterie pour éviter que le gel ne cause des dommages.

En effectuant une fermeture minutieuse de votre terrain, vous lui permettrez de traverser l’hiver et de le retrouver en bon état le printemps venu.

Un barbecue pour ma terrasse

Une partie de barbecue est un moment de détente entre amis. Elle est synonyme de convivialité. Pas seulement un mode de cuisson, c’est aussi un mobilier de jardin à part entière.

Le barbecue au charbon de bois

barbecueRien que pour le plaisir des sens, le rituel de la préparation, l’odeur, du feu de bois est incomparable, ce qui fait du barbecue à charbon de bois un barbecue classique et convivial.

Si vous êtes du côté bricolage, vous pourrez construire un modèle de barbecue fixe en briques ou pierres meulières. Des fiches détaillées et des plans pour la réalisation sont faciles à trouver sur les sites dédiés au bricolage. Cependant, vous aurez un barbecue compatible à vos besoins, sans oublier d’inclure un abri pour stocker le bois et les divers accessoires réservés à la cuisson des aliments.

D’autre part, si vous n’avez pas les talents d’un bricoleur, vous pourrez toujours choisir des modèles en kit disponible dans les magasins de bricolage. Ces modèles sont faciles à monter.

Si vous avez peu d’espace, comme il est souvent le cas dans un condo, l’idéale est le barbecue à roulettes, léger et pratique. Il est disponible sous plusieurs modèles, du plus simple au plus sophistiqué selon votre budget. Un barbecue en inox par exemple est parfait pour un décor moderne.

Tous ces modèles de barbecue pratiques vous accompagneront partout dans sur la terrasse, le jardin ou le balcon.

Le barbecue à modèle vertical

Une des solutions pour éviter la combustion des graisses sur la braise, une méthode de cuisson homogène et saine. Ce modèle de barbecue est très pratique, car on peut l’emporter partout ; nourris par les charbons de bois, mais aussi en fibres de coco et ne dégage que peu de fumée.

Le barbecue à gaz

Ce modèle de barbecue peut se présenter en plancha, four, grill…

L’avantage pour le barbecue à gaz c’est la rapidité de la cuisson, et la température qui est réglable à tout moment.

À noter que parmi tous les différents types de barbecues, ce modèle est le plus cher.

Le barbecue électrique

Utilisé souvent à l’intérieur, car il est nourri par une alimentation électrique. Facile à poser sur la table, le barbecue électrique dégage moins d’odeur et de fumée.

Le barbecue se présente de nos jours sous différente gamme chez 123barbecue.com : verticale, horizontale, transportable ou fixe nous donnant la possibilité de pouvoir cuisiner toute l’année !

Enfin, la large gamme de barbecue existant de nos jours facilitera votre choix sur le style, mais aussi pour votre budget. Alors bonne grillade !

Plantation d’arbres sur votre terrain : précautions à prendre

plantation d'arbresLa plantation d’arbres sur un terrain contribue à un aménagement paysager réussi et au plaisir des propriétaires. En plus d’être bénéfiques pour l’environnement, les arbres donnent un beau cachet à une propriété et peuvent même augmenter le confort des occupants en offrant de l’ombre lors des journées chaudes. Il est même reconnu que la présence d’arbres matures sur un terrain peut contribuer à augmenter la valeur d’une propriété.

Par contre, un arbre mal situé ou mal choisi peut entraîner divers problèmes, allant des simples chicanes de voisins aux dommages sérieux à la fondation. Comment alors s’assurer de faire le bon choix lorsque l’on plante un arbre?

Soyez informé

Avant de choisir votre arbre, prenez le temps de mieux connaître les espèces. Informez-vous sur les conditions de sol et sur la lumière dont votre arbre aura besoin pour se développer. Privilégiez les espèces indigènes, qui demandent généralement moins d’entretien, mais assurez-vous d’éviter les espèces envahissantes.

Prenez le temps aussi de mieux connaître les maladies et les parasites communs pour chaque espèce d’arbre. La fragilité d’une espèce ou le fait qu’elle soit plus susceptible qu’une autre d’être la proie des parasites peut avoir une influence sur votre choix.

Assurez-vous de bien connaître les dimensions à maturité de la variété choisie et son type de racines. S’agit-il de racines de surface ou de profondeur? Seront-elles volumineuses ou discrètes? Le feuillage de l’arbre sera-t-il dense ou clairsemé? Toutes ces informations vous permettront non seulement de choisir la bonne espèce pour votre terrain, mais aussi de mieux adapter l’emplacement de votre nouvel arbre dans votre aménagement paysager.

Respectez les normes sur la plantation d’arbres

Avant de planter votre nouvel arbre, soyez certain de bien connaître les règlements municipaux, autant en ce qui concerne la plantation et l’entretien que l’abattage.

Plusieurs municipalités ont des programmes de protection des arbres : dans certains cas, l’abattage peut devenir compliqué, alors assurez-vous de prendre les bonnes décisions lorsque vous choisissez votre arbre et son emplacement.

Entre autres, lorsque vous le plantez, tenez compte de la distance entre l’arbre et votre propriété et entre l’arbre et la limite du terrain voisin. Au Québec, la loi ne précise pas une distance minimale exacte à respecter, mais il est important de s’assurer que l’arbre n’endommagera pas la propriété voisine ou la vôtre pour éviter les frictions avec les voisins ou les frais de réparation.

Pensez à long terme

La meilleure façon de vous garantir que votre arbre contribuera à votre bien-être et ne vous causera pas d’inconvénients est de penser à long terme.

Choisissez l’emplacement en tenant compte de la croissance de l’arbre et de l’ombrage qu’il créera, mais aussi de la place qu’il prendra si vous souhaitez un jour modifier votre aménagement paysager ou entreprendre des travaux d’agrandissement de votre maison.

Côté monétaire, prévoyez les frais d’émondage dans votre budget et gardez un peu d’argent de côté pour les imprévus (insectes parasites à exterminer, émondage si l’arbre est frappé par la foudre, etc.). Ainsi, vous serez assuré que votre arbre contribuera à votre bien-être sans causer de mauvaises surprises.

 

Les différents styles de terrasses

terrassesLes terrasses peuvent être installées à de nombreux endroits : en face de la cuisine ou du salon, dans le jardin, sur un balcon ou encore sur un toit. 

Terrasses personnalisées

Vous désirez une avancée sur l’extérieur et profiter d’un beau paysage ? De lire en prenant un bain de soleil allongé dans un transat ou de recevoir des amis et partager un repas avec eux sous les étoiles estivales ? Installez une terrasse !

Si vous n’êtes pas bricoleur ou que vous n’avez pas le temps d’entreprendre de tels travaux, confiez cette mission à un architecte qui dessinera pour vous la terrasse de vos rêves grâce à ses logiciels d’expert du bâtiment !

Les revêtements sont nombreux : parmi eux, on compte le bois, le béton, la pierre ou encore le carrelage. A vous de choisir!

La terrasse jardin

Pour profiter d’un salon de jardin confortable, prévoyez au minimum 10m2 afin que vous soyez à l’aise et que vos invités se soient pas serrés les uns sur les autres, entre deux buissons ou les pieds de leur chaise au bord de la piscine, manquant inlassablement de tomber. Pas de panique, si vous faites appel aux services d’un professionnel il s’occupera de calculer la taille idéale selon la place disponible.

La terrasse balcon

Si vous avez l’intention de disposer votre terrasse sur votre balcon,  sachez que vous devrez au préalable obtenir un permis de construire de la part de votre mairie. Evidemment, vous n’aurez pas à vous soucier de cette formalité si un architecte se charge de votre projet. Cette solution est optimale pour les maisons qui ne disposent pas de jardin : c’est l’occasion de rajouter une jolie touche de vert à son extérieur et de profiter des merveilles de la nature !

La terrasse de toit

La terrasse sur le toit est audacieuse, mais très pratique ! Elle représente un gain de place considérable et s’installer sur tous les types de bâtiments : maison, immeuble, garage. Le permis de construire est de mise pour cette installation, et l’accord du syndic est requis en cas de copropriété.

Pour ce genre de terrasse, les clauses de sécurité sont drastiques (fort heureusement !) : la terrasse de toit se verra accompagnée d’un garde-fou obligatoire d’une hauteur de 1 mètre minimum pour éviter les chutes accidentelles.

La terrasse piscine

Comme dit auparavant, la terrasse peut s’installer autour d’une piscine à condition d’avoir un espace suffisant. Cadre idyllique, impression de vacances, confort indéniable : c’est certainement la solution qui respire le plus la tranquillité et le bien-être. Le solarium et le jacuzzi seront bien évidemment les bienvenues si jamais vous avez le budget nécessaire !

 

Plus d’informations sur :

les logiciels d’expert du bâtiment ici : http://www.socinformatique.fr/packs/maitrise-doeuvre/

les revêtements disponibles ici : http://www.cotemaison.fr/jardin-terrasse/quel-revetement-de-sol-pour-ma-terrasse_9342.html

Styles de terrassement: des idées de l’autre bout du monde

terrassementÀ l’image des arts, les jardins ont subi les influences des civilisations qui les ont conçus. Depuis la nuit des temps, la botanique et l’aménagement paysager ont reflété les penchants de ces civilisations. C’est ainsi que le terrassement est devenu un art tout entier, une inspiration qui tient de plusieurs affluents artistiques et culturels.

Inspiration chinoise et japonaise

C’est de L’Empire du Milieu et du pays du Soleil-Levant que nous viennent deux styles empreints de grâce et d’exotisme. La Chine et le Japon, deux civilisations ancrées dans l’histoire universelle, nous ouvrent les portails de jardins mirifiques.

Indémodables, les jardins zen inspirés des patrimoines sino-japonais offrent des possibilités de terrassement d’une extrême finesse. Le mariage des éléments aboutit à des portraits séduisants, extrêmement appréciables pour leurs attraits esthétiques. Dans les milieux denses comme les grandes villes, les jardins chinois et japonais sont une escapade agréable dans le temps et le lieu.

Des éléments communs pour un terrassement distinct

Élément fondateur dans les deux cultures de terrassement, l’eau initie le cours de création du jardin tant en Chine qu’au Japon. Alors que l’eau constitue l’élément central du jardin dans le style chinois,  elle est – toutefois –  un réflecteur d’harmonie pour son homologue japonais.

L’usage de la pierre, quant à lui, unit les deux styles pour en faire une base de toutes les idées de terrassement. En effet, la pierre constitue la base sur laquelle repose tout le projet. C’est un gage de force et de stabilité pour donner libre cours à des élans artistiques mis en valeur par le choix des plantes et des accessoires.

Alors que le jardin chinois penche plus vers les bonsaïs, la fleur de Bouddha vole la vedette dans le style nippon. Focalisé sur le symbolisme des plantes, le jardin de Chine affiche une préférence pour les plantes résistantes comme les vivaces, pour ainsi relater la longévité et la résistance. À l’opposé, le lotus – connu pour sa floraison saisonnière – célèbre des instants courts, mais divins.

Les pots et les lanternes

L’usage d’accessoires additionnels est différent entre les deux styles. En effet, seuls les pots et les vases semblent entrer dans l’architecture du jardin chinois, puisque ceux-ci servent de support pour les bonsaïs.

Quant au style japonais, l’usage des lanternes est non seulement doté d’attributs décoratifs, mais il est également chargé de symboles et de philosophie. La présence des ponts faits de bambou ou de roche sobre vante les charmes des plantes pendant que le cours d’eau se charge de flatter la lumière naturelle en la reflétant sur sa surface.

Deux architectures, une seule vision

Se distinguant l’un de l’autre sur certains aspects architecturaux, les jardins chinois et japonais semblent se mettre d’accord sur la vision qu’ils servent. En effet, les deux styles peuvent être reproduits dans des espaces réduits, à l’image des terrasses ou des vérandas d’intérieur.

En jouissant d’une diversité de plantes très intéressante, la création des deux styles aboutit à un plaisir sensoriel exquis : un parfum zen et relaxant, une ambiance avec des airs feutrés et apaisants.