Transformer un solarium d’été en solarium 4 saisons

Il est possible de concevoir un solarium pour votre maison pour ainsi profiter d’une extension agréable qui vous charmera tout au long de l’année.

Types de solarium : installation et équipements

Pour les particuliers, il sera disposé comme une extension. Il pourra ainsi être jouxté à votre maison ou bien être installé en dehors de la maison, dans la cour si cette dernière est grande. Plusieurs types de constructions sont possibles. La première chose à faire est d’aller consulter un architecte spécialisé afin que ce dernier vous fasse un aperçu sur les modèles possibles.  Le meilleur modèle qui soit est le solarium avec toit vitré, il vous offre une polyvalence dans son utilisation : bains solaires, Bronzage. Vous pouvez créer une ambiance salle à manger dans votre solarium pour profiter de repas en plein air. Grâce à ce côté charmant et naturel, vos repas en famille sont très agréables.

Changez vos vitres

Lors de la construction de votre solarium, vous aviez choisi une simple terrasse. Vous recherchiez en effet, un endroit où profiter du soleil et de la chaleur même en soirée ou en matinée en l’absence de soleil. Contre toute attente, vous avez l’impression de ne pas en avoir assez, il est devenu nécessaire pour vous de transformer votre solarium en un solarium 4 saisons.

Pour passer d’un solarium d’été à un 4 saisons. Il est recommandé de consulter un architecte expert dans ce domaine. En effet, il est possible de passer à d’un 4 saisons en changeant la matière et l’épaisseur des vitres de votre solarium. Il serait également très judicieux que votre solarium pointe vers le sud, ainsi vous pourrez bénéficier d’un ensoleillement maximal. En effet, votre solarium d’été fait usage de verres allant de cinq à six millimètres d’épaisseur, cependant pour en faire un solarium 4 saisons vous avez plusieurs épaisseurs à votre disposition.

Révisez votre plancher

Lors de la construction de votre maison, vous aviez également fait construire un solarium en extension. Ce dernier, bien que laissant pénétrer un maximum de chaleur, ne la retient pas assez. De ce fait, il n’y a qu’en été que vous profitez des bienfaits de la luminothérapie et d’un environnement fait d’une chaleur douce.

Après avoir consulté un architecte, ce dernier a pu voir que l’isolation de votre plancher l’empêche de contenir la chaleur emmagasinée en journée. Vous pouvez obtenir un solarium 4 saisons, en augmentant l’isolation. En effet lorsque votre plancher est bien ajusté et que vous avez une plus grande isolation, la pénétration d’air se fait plus rare, laissant ainsi la chaleur environnementale. Vous pouvez également installer un plancher chauffant afin de rendre le sol de votre solarium agréable en  hiver.

 

 

Entretien extérieur : un beau terrain pour l’été

L’hiver a été très long, mais il est derrière vous. Quoi de mieux alors que de faire l’entretien de votre terrain pour limiter la présence des indésirables et de profiter pleinement de l’été. En effet, les herbes de votre gazon comme tous les végétaux ont un besoin impératif en air, en lumière, en eau ainsi qu’en nutriment. Mais avant de vous engager dans ce projet, cet article vous donne quelques conseils pour démarrer la saison du bon pied.

Faire le grand nettoyage de votre terrain

L’hiver passe chaque fois avec son lot de problèmes, la fonte des neiges laisse des dégâts à gérer à l’approche du beau temps. Si la saison froide avait connu beaucoup de neige ou de vent, il y’a probablement des brûlures de végétaux et des dégâts de rongeurs. C’est pour cela que vous devez tailler toutes les branches endommagées, cassées ou malades. Ainsi, avant que la croissance débute, veillez à rabattre les graminées et autres vivaces au sol. Il est possible aussi de tailler les arbustes à fleuraison estivale afin de les reformer, mais les arbustes à fleuraison printanière peuvent attendre l’arrivée de l’été. Le sarclage vous permettra non seulement d’enlever les racines des mauvaises herbes, mais aussi de favoriser l’aération du sol. Vous devez ensuite niveler au râteau puis combler la terre qui, pendant la fonte, laisse des sillons.

Améliorer les propriétés physiques du sol

Le sol est la clé de votre succès. Si vous avez un projet d’entretien de terrain, car, il fournit de l’eau et des nutriments à vos végétaux. Il est alors important de prendre soin de votre compost maison afin de garantir une croissance optimale aux plantes. Si le compost n’est pas encore prêt à servir, il est possible de vous en procurer dans le marché, et pour cela,misez sur les composts végétaux et marins. Il a la capacité d’améliorer la structure du sol et la rétention d’eau tout en ajoutant de la matière organique aux plantes. L’utilisation des engrais naturels ou minéraux demeure une excellente solution pour la stimulation des plantes, évitez donc de brûler les végétaux en suivant les doses recommandées. En plus, il est possible de procéder à l’analyse de votre sol pour le pH en achetant une trousse ou de vous rendre à la jardinerie.

 Autres entretiens possibles

La division des vivaces peut être nécessaire dès que le sol est complètement dégelé et que les vivaces soient matures. Celle-ci a l’avantage de prolonger vos plantes favorites et de redonner vie aux vielles vivaces qui, par manque d’espace, dépérissent. Pendant l’hiver, les blanches de certains conifères s’affaissent à cause de la neige, il faudra attacher les blanches retombées afin de les relier au tronc principal. Il est préférable d’enlever les protections hivernales tels les paillis, les toiles et les cônes. Après les nombreuses étapes de l’entretien, optez pour la plantation d’autres végétaux en but de rajouter de la couleur, les vivaces cultivées à l’extérieur au Québec peuvent être transplantées en terre.

 

Un quai flottant à faire soi-même

quai flottant

Vous voulez créer vous-même un quai flottant ? Il est alors temps de chercher chez les recycleurs, des barils et du bois traité afin de maximiser l’usage de votre quai. Cet article vous donne les règles à suivre pour parvenir à sa réaliser. 

  1. Confectionner des barils

Pour une stabilité de votre quai flottant, il vous faut maximiser le nombre des barils. Vous devez prévoir un nombre de barils pouvant supporter jusqu’à cinq personnes. Une fois le travail terminé, il suffit de les protéger dans l’eau. Si les montants ont une largeur de 12 pouces, il sera inutile d’attacher à l’aide de rubans d’acier votre collection, car les aciers pourront rompre après des années. Ainsi les barils en plastiques de 205 litres comportant deux bouchons dévissables sont idéals.

Il est important de les sceller avec du silicone pour bain avant de les visser. Le matériau empêchera à votre quai de couler et résistera fort pendant longtemps. Le mieux sera d’éviter les barils de grands couvercles, avec des cerceaux d’acier, ils ne sont pas adaptés pour ce genre de travail. De plus, il faut utiliser les bonnes mesures afin de construire un bon coffrage.

  1. Penser à calculer les fermes

Les vents violents, les gels et dégels en hivers sont des éléments pouvant déstabiliser votre quai. C’est pourquoi il est recommandé de fixer les barils directement sur le coffrage. Cela explique par le fait que la longueur du nombre de barils détermine le coffrage, de même que sa largeur. Ce qui nécessite le fait d’ajuster l’épaisseur (10p/25cm), un jeu de 2 pouces ainsi que le tampon pour glisser les barils (5cm).

  1. Faire votre plan de travail

Le plan de travail est l’élément phare qui vous permettra de connaitre le nombre de planches de bois et des barils dont vous avez besoin. Selon les mesures que vous avez obtenues plus haut, misez pour un quai flottant de 11.8 de largeur et de 13.5 de longueur. Dans ce cas, vous aurez besoin de 4 barils de large et de 5 barils de long, ce qui vous fera un total de 20.

Pour les montants, faites un calcul exact des bois traités qui sont destinés à vivre des décennies. Ainsi, optez pour 12 po, dont 25 cm pour les côtés et les montants intérieurs, mais 4p (10 cm) suffira pour les planches. Outre pour le calcul du bois du plancher, vous pouvez compter 30 planches de 14 pieds, si votre quai mesure environ 405cm. N’oubliez pas aussi de prévoir les coins en aciers, des anneaux pour accrocher vos bateaux ainsi que les vis à bois traités qui faciliteront la réussite de votre projet.

  1. Passer au montage du quai flottant

Il importe d’abord d’assembler le quai de l’envers pour installer facilement les flotteurs. En effet, tous les longerons doivent être égaux et disposer sur leurs plus belles faces. Vous devez aussi contrôler les équerrages en mesurant un X sur les quatre coins, et les marquer temporellement par une planche.

Ensuite, mettez les supports flotteurs ainsi que les flotteurs, en but de déterminer les positions. Marquez les emplacements sur les structures et sur supports et puis retirez les flotteurs pour viser les supports. En fin, vous pouvez solliciter de l’aide pour retourner la structure avec plus de précautions, ce qui vous permettra d’installer le platelage. Vous pouvez terminer par une vérification du nouvel équerrage puis poser vos planches sur vos barils.

 

 

Comment nettoyer le rotin ?

S’ils sont utilisés comme mobilier de jardin, les meubles en rotin peuvent noircir, se couvrir de taches ou même devenir ternes. Pour nettoyer et entretenir des meubles faits de cette matière, il existe un certain nombre d’astuces. Le rotin doit être terni après son nettoyage, avant l’usage d’autres astuces pour veiller à son entretien.

Le nettoyage du rotin

Pour nettoyer le rotin, vous devez disposer d’une éponge imbibée d’eau chaude additionnée de cristaux de soude ou d’eau de son. Une fois le son bouilli dans 6 litres d’eau pendant 25 minutes patientez jusqu’à son refroidissement. Le liquide obtenu doit être filtré, ajoutez ensuite une cuillerée d’ammoniaque par litre.

Tous les trois mois, effectuez le nettoyage approfondi de vos meubles avec de l’eau, une éponge et cette petite astuce maison qui consiste à diluer deux cuillerées à soupe de bicarbonate de soude ou de cristaux de soude à un litre d’eau chaude. En s’aidant de l’éponge, on doit se servir de ce mélange pour le nettoyage du meuble en rotin.

L’entretien du rotin

Le rotin doit être bien entretenu pour qu’il puisse conserver sa beauté. Ce mobilier de jardin peut devenir grisâtre s’il est laissé à l’extérieur sans soin. Effectuez un nettoyage hebdomadaire en utilisant un aspirateur, ou un chiffon pour éliminer la poussière.

Si vous voulez rénover un meuble en rotin terni, il vous suffit d’appliquer dessus un chiffon imbibé d’un litre d’eau froide. Ajoutez quatre cuillères à soupe d’eau oxygénée à 15 volumes, avant le rinçage et le séchage. Pour faire briller votre meuble en rotin, utilisez un chiffon imbibé d’huile de lin.

Si votre meuble en rotin est un peu défraichi, utilisez de la peinture pour sa rénovation. Privilégiez l’utilisation de couleurs vives comme le vert anis, le bleu turquoise ou le rose magenta si c’est un meuble destiné à une terrasse. Vous devez d’abord vous assurer d’avoir dépoussiéré et nettoyé le meuble en entier. Ensuite, pour que la couleur adhère mieux, il vous suffit d’appliquer une sous-couche.

Votre meuble en rotin sera mieux entretenu si vous utilisez une peinture spéciale bois extérieur. Pour la protection, appliquez deux couches de peinture, et assurez-vous que la totalité du meuble soit recouverte.

Le rotin peut également être protégé par l’application d’un vernis transparent qui préserve la teinte d’origine du matériau. Ce type de vernis est également disponible sous la forme d’une bombe aérosol, pratique pour recouvrir uniformément toute la surface d’un meuble.

Enfin pour assurer durabilité et longévité à votre meuble en rotin, il faut le mettre à l’abri lors des saisons humides. La forme du matériau sera bien entretenue ; parce que bien que le rotin soit réputé être un matériau de longue durée, ses fibres peuvent être assoupies par l’humidité.

 

Les dossiers pour la demande de permis de construire

permis de construire

Vous avez un futur projet d’aménagement, de construction ou d’agrandissement ? Sachez que certains travaux nécessitent l’obtention d’un document qui permet les travaux.

Pour gagner une pièce sous toiture, il vous faudra un permis de construire pour l’aménagement des combles. En effet, le document est obligatoire pour la création de toute surface habitable de plus de 40 m². Vous devez également l’obtenir si vous effectuez la modification de la façade de la maison, comme la création d’une terrasse, d’un balcon ou d’une pergola. Pour l’aménagement des combles par l’extension ou par l’agrandissement, le permis de construire est obligatoire. Si la surface du plancher que vous gagnez est en deçà de 40 m², une déclaration de travaux suffira. Quoi qu’il en soit, vous devez vous renseignez auprès de la mairie sur les règles d’urbanisme qui régissent votre commune et consultez-le PLU ou le Plan local d’Urbanisme. L’obtention du permis de construire est de 2 mois et de 3 mois pour les grandes constructions. Vous devez alors monter un dossier comprenant une demande et des annexes qui appuient la demande.

La demande de permis de construire

Pour effectuer une demande de permis de construire, rendez-vous à la mairie pour retirer un formulaire préétabli. Il existe deux types de demandes : le formulaire Cerfa n° 13 406  et le formulaire Cerfa n° 13 409. Le formulaire Cerfa n° 13 406 est destiné pour l’agrandissement d’une habitation individuelle et de ses annexes, la construction d’une habitation individuelle et de ses annexes, l’aménagement d’un logement déjà existant. Le formulaire Cerfa n° 13 409 est destiné pour les aménagements ou les travaux qui concernent un lotissement, un terrain de sports ou de loisirs, un établissement recevant du public, une aire de stationnement, une exploitation agricole, un terrain de camping, un logement collectif ou encore un parc d’attractions. Vous pouvez retirer l’une de ces demandes à la mairie. Il est également possible de télécharger le formulaire dans le site officiel de l’administration.

Les annexes d’une demande de permis de construire

Outre la demande de permis de construire, le dossier doit contenir plusieurs documents qui prouvent le bon déroulement des travaux que vous allez effectuer. Tout d’abord, joignez le plan de situation du terrain. Il permet de définir la situation de votre propriété sur la commune et les règles d’urbanisme qui y sont applicables. Vous devez indiquer sur le plan de situation l’échelle et la direction du Nord. Ensuite, il vous faut insérer le plan de masse de la construction à aménager. Celui-ci va servir de présentation du projet dans sa totalité. Le plan de masse doit mentionner la maison à aménager avec ses dimensions et son emplacement, les arbres aux alentours, ceux qui seront maintenus et ceux qui seront coupés et l’emplacement prévu pour le raccordement aux réseaux. Enfin, joignez des photographies pour mieux illustrer votre projet. Chaque élément du dossier doit être copié en 5 exemplaires pour les différentes analyses et les études de la mairie.

 

 

 

Comment bien choisir le tissu des meubles de patio?

Vous disposez d’un bon espace dans votre patio, mais est-il bien aménagé ? Votre espace extérieur demande autant d’attention que votre intérieur. Vous avez décidé de changer le tissu de vos meubles ? Voici quelques conseils qui vous aideront surement.

Quelles matières pour les meubles du patio ?

Les tissus de meubles d’extérieurs doivent être soigneusement choisis. Ceux-ci vont être exposés aux rayons UV et parfois aux intempéries. Il y a un certain nombre de tissus adaptés pour l’extérieur :

  • L’acrylique : il est considéré comme étant parmi les meilleurs tissus pour l’extérieur. Il résiste très bien aux rayons solaires pour une longue durée. De même, il est presque entièrement hydrofuge puisque la couche supérieure s’imbibe légèrement, mais elle sèche très vite.
  • Le vinyle : c’est le tissu le plus indiqué pour vos meubles puisque le textile forme une véritable barrière contre les différentes intempéries et également contre la sudation, les crèmes pour le corps. Cependant, ce tissu entraine la sudation.
  • Le coton : c’est un textile toujours tendance cependant, il n’est pas très indiqué pour l’extérieur puisqu’il ne possède pas de protection contre l’humidité et les rayons solaires. En outre, il s’entretient facilement avec une protection antitache.
  • Le propylène : ce tissu n’est pas très connu cependant, avec ses fibres synthétiques, il est très résistant aux intempéries comme aux moisissures. Vous devez savoir que celui-ci est utilisé dans la fabrication de housse de coussin.

Vous êtes libre de choisir le tissu que vous voulez cependant, vous devez peser le pour et le contre puisque certains tissus sont moins confortables, mais plus résistants aux intempéries alors que d’autres sont plus confortables et esthétiques, mais ils finissent par se détériorer rapidement. Il faut donc prendre en compte le climat de la région dans laquelle vous vivez.

Quelles couleurs ?

Le patio est une partie de la maison que vous pouvez aménager comme vous le souhaitez. En ce moment, la tendance est aux couleurs et aux motifs exotiques pour les tissus d’ameublement.

Les thèmes sont également très prisés. Pour un style mille et une nuits, vous pouvez opter pour des tissus dans des teintes de bleu intense et de doré ou de jaune pâle. Vous pouvez également opter pour des motifs géométriques. Pour un style rappelant un côté naturel, vous pourrez choisir des tissus naturels comme le coton ou le lin dans des tons de vert avec des motifs floraux.

Comment entretenir les tissus d’extérieur ?

Pour conserver la qualité de vos tissus d’extérieur, il faut bien les entretenir. Concernant les tissus synthétiques, vous pouvez les nettoyer avec du savon doux ou un produit nettoyant adapté ainsi qu’un chiffon ou une brosse aux poils souples. Laissez-les ensuite sécher à l’air libre. Pour les autres tissus, vous pouvez faire un nettoyage normal en machine.

Il faut faire attention à ne pas laisser vos tissus dehors pendant les intempéries. Il faut faire attention à ce qu’ils soient bien secs avant de les ranger dans un lieu adapté. Pour les meubles trop lourds et difficiles à transporter, vous pouvez les recouvrir d’une housse protectrice.

 

 

Que faire si vous avez une fenêtre brisée ?

fenêtre

Les fenêtres de votre maison peuvent être brisées par deux raisons différentes. Le premier est quand un ouragan frappe Harlow et l’autre est quand quelqu’un a tenté de percer votre maison en brisant vos fenêtres. Une fenêtre fissurée constitue une menace grave pour votre famille et vos biens. Ne laissez pas les vitres brisées de votre maison affecter la sécurité globale de votre propriété. Par conséquent, vous devez obtenir vos fenêtres réparées tout de suite. Vous ne pouvez pas le faire vous-même, cependant. La meilleure chose à faire lorsque vous avez brisé les fenêtres est de demander l’aide d’une entreprise professionnelle de réparation de fenêtres à Harlow.

Un verre endommagé est plus que simplement le désagrément inesthétique. Les fenêtres endommagées pourraient déclencher de futures failles de sécurité et les voleurs peuvent penser qu’ils sont une indication de négligence. De plus, une fenêtre endommagée peut permettre à l’air chaud de sortir de l’intérieur de votre maison pendant l’hiver alors qu’il pénètre pendant les journées chaudes. Ce scénario peut affecter de manière significative l’efficacité énergétique de votre maison. Par conséquent, il est nécessaire de réparer la fenêtre endommagée tout de suite.

Voici quelques autres raisons de réfléchir sur le remplacement des fenêtres:

Étapes initiales à suivre lors du remplacement d’une fenêtre endommagée

  • Lorsque vous soupçonnez que vos fenêtres ont été brisées en raison d’une intrusion d’un intrus, vous devez appeler la police immédiatement et déposer un rapport. Il documentera la cause des dommages de fenêtre qui est nécessaire dans le dépôt d’une réclamation d’assurance habitation. Si vos fenêtres doivent être remplacées en raison d’une calamité ou d’un accident, vous pouvez déposer une réclamation d’assurance pour couvrir le coût global du remplacement des fenêtres. Avant d’essayer de nettoyer les dommages, assurez-vous d’appeler votre compagnie d’assurance afin que l’agent documente les dommages avec un rapport et des photos de vos vitres brisées.

 

  • Vous devriez également sécuriser l’ouverture de la fenêtre tout de suite pour empêcher les intrus de sortir. Cela permettra également de protéger l’efficacité énergétique de votre maison. Vous ne devez pas oublier de porter des gants de protection qui couvrent vos avant-bras et vos mains pendant que vous travaillez avec du verre brisé dangereux. Alors que vous pourriez prendre des mesures pour faire rebondir vos vitres et remplacer les vitres endommagées, vous ne devriez pas essayer de faire le travail vous-même. Ces tâches sont normalement risquées et prennent beaucoup de temps. Au lieu d’essayer de faire le travail seul, confiez le tout à une réparation et un remplacement de verre de bonne réputation à Harlow.

 

  • En quelques clics, vous pouvez facilement trouver une entreprise de remplacement de fenêtre fiable qui peut vous aider à obtenir vos fenêtres cassées réparées dès que possible. Vous pouvez immédiatement demander des suggestions de vos amis ou voisins ou vous pouvez obtenir de l’aide de vos partenaires en affaires si vous possédez une propriété commerciale. Les services d’une entreprise de remplacement de fenêtres à Harlow peuvent accommoder les besoins résidentiels et commerciaux. Si vous êtes juste un propriétaire moyen ou un propriétaire d’entreprise prospère, vous ne vous tromperez jamais avec l’embauche d’un spécialiste de remplacement de fenêtre.

Pour avoir plus de renseignements, n’hésitez pas à visiter notre vitrier Maisons ALfort ou bien appelez le vitrier Paris 8eme.

Le cas des plombiers-chauffagistes

plombier-chauffagisteDe nombreux plombiers ont également dans leur travail des charges de chauffagistes. Dans ce cas là, ils mettent en place des installations de chauffage, notamment au gaz. En effet, dans ce dernier cas, les radiateurs sont alimentés en eaux chaudes, d’où l’intervention d’un plombier. Du coup, ils installent également des chaudières dont les modèles sont alimentés soit par le gaz ou soit par le solaire. Sous la casquette de chauffagiste, l’artisant intervient donc régulièrement dans le but de détartrer les machines et les tuyaux, de remplacer les pièces usées ou cassées avant qu’arrive un dégât des eaux.

Quand faire appel à un plombier

Ainsi, il est possible de faire appel à un plombier dans de nombreuses situations. Des devis peuvent être demandés lors de la construction ou la rénovation d’une maison ou d’un appartement. En effet, il est souvent plus judicieux de faire réaliser tous les travaux par une seule entreprise de plomberie. Dans ce cas là, le plombier 92  pourra être d’excellents conseils, bien avant d’agir, pour vous aider à bien organiser les pièces clés de la cuisine ou de la salle de bain. Côté chauffage également, il est un véritable expert qui, en plus de procéder à l’installation, peut aider à choisir entre différents systèmes de chauffages ou donner des conseils futés pour faire baisser les coûts de chauffage.

Pourquoi demander un service en plomberie ?

De plus, il est bon de faire appel à ce spécialiste une fois par an, même si vous ne semblez pas en avoir besoin. Avec un regard aiguisé, il vous avertira des futurs travaux à réaliser pour garder un logement dans un bon état et éviter ainsi des problèmes de dégâts des eaux. Dans le cas des chauffages, la visite d’un chauffagiste tous les ans est très fortement recommandée et est même obligatoire pour certains locataires. Il ne faut en effet pas délaisser sa chaudière sous risque de gros ennuis et de réparations forts coûteuses à la fin. Les plombiers ont reçu une formation globale et complète et connaissent toutes les procédures adéquates à réaliser, et cela en toute sécurité.

Les caractéristiques d’une maison en bois

Maison en boisCeux qui désirent se faire une maison tout en bois doivent être vigilants sur plusieurs points précis. Matériau précieux écologiquement parlant, il doit être choisi pour apporter un confort et une bonne isolation thermique pour ses occupants. Tout ce qu’il faut savoir sur ces maisons modulaires vous est révélé dans cet article.

Un retour à la nature

Construire une maison en bois pour y habiter est un synonyme d’un retour au bio et avec les avantages que cela implique. Une belle maison en bois doit être conforme à l’environnement en premier lieu, et permettre d’économiser de l’énergie par souci de respect de la nature en second lieu. Sur le site du projetbois.com vous pourrez apprécier divers types d’habitation en bois répondant aux normes écologiques !

Elles doivent être aussi conçues pour profiter de toutes les ressources de leur environnement extérieur pour offrir une réduction de la consommation énergétique, principalement du au chauffage. Le bois est classé comme un bon isolant thermique et phonique, de plus il est biodégradable et non pas comme les autres matériaux utilisés pour la construction.

Le bois, un matériau précieux

Pour tous ceux qui veulent préserver la nature et l’environnement, rien n’égale le bois en tant que matériau de construction. Son emploi est aisé, il a un coût relativement faible et n’a pas besoin d’investissements conséquents. Il faudra seulement veiller à ce que sa provenance soit bien claire.

Beaucoup de fournisseurs de ce matériau ne suivent pas en effet le cycle de régénération de la nature ! Vérifiez autant que possible son origine auprès de votre fournisseur, constructeur ou entrepreneur le label du bois qu’ils emploient (FSC ou PEFC). Ce sont des gages que le matériau utilisé pour votre habitation est issu d’une forêt durablement gérée, vraiment écologique et non pas au détriment de la nature.

Des caractéristiques importantes

Ce matériau peut être couplé à merveille avec d’autres matières comme le fer, le béton ou le verre. Vous pouvez orner une maison en bois avec de grandes baies vitrées qui laisseront entrer la lumière chez vous. Avec une orientation judicieuse de l’axe de l’habitation, vous pourrez faire beaucoup d’économie d’énergie sur le plan du chauffage du fait de sa bonne isolation thermique !

Du point de vue de la sécurité, il peut subir un traitement efficace pour lutter contre les champignons et les insectes xylophages. Les règlementations contre les risques d’incendie sont aussi très strictes et doivent être suivies de très près.

Isoler le toit: avantages et inconvénients

isolation toitIl s’agit d’une technique mise en œuvre afin de limiter les transferts de chaleur à l’intérieur du toit et à l’extérieur du toit, d’où les températures sont différentes.

Si vous avez un vieux toit, il est temps de le rénover, car le toit est la principale source de déperdition de la chaleur (25 à 30%). En effet, toute la chaleur dans la maison monte vers le toit et est bloquée par les combles, ce qui augmente la facture car le système de chauffage fonctionne deux fois plus que la normale. Il n’y a jamais de confort été comme en hiver, soit il fait très chaud, soit il fait très froid. Isoler le toit est donc une priorité.

Isoler le toit : avantages

Isoler son toit ne peut être que bénéfique non seulement pour les occupants du logement mais aussi pour sa facture. En effet, le premier avantage qu’on peut tirer d’une isolation de la toiture est le confort.

Cela vous permet d’économiser l’air chez vous : c’est-à-dire, éviter les pertes d’air, rendre les parois étanches à l’air en appliquant une membrane étanche. À l’intérieur, l’isolant devient plus efficace et la vapeur d’eau est bloquée, et à l’extérieur, le vent comme la pluie sont arrêtés.

Le système thermique global de la maison ou du bâtiment devient plus performant.

Dans le cas d’une isolation extérieur :

  • L’aspect intérieur est conservé et la façade modernisée.
  • La consommation de chauffage diminue considérablement.
  • Les ponts thermiques sont limités, en plus vous n’avez pas besoin de quitter la maison lors des travaux, ce qui sera une dépense de plus.
  • Il n’y a pas besoin de redécorer le toit, ni de faire des déposes de parements, pas de poussière ni tout autre matière gênant dans la maison
  • Les charpentes peuvent être redressées,

Isoler le toit : inconvénients 

Malgré sa performance, et son efficacité thermique, isoler le toit présente tout de même quelques contraintes :

  • Réduction de la pièce habitable dans le cas d’une isolation intérieur ou la modification de l’aspect global de la maison ou du bâtiment au notamment au niveau des façades, de la toiture et les ouvertures.
  • Les ponts thermiques sont limités mais ils restent importants entre les combles et la façade.
  • Le coût est trop variable en fonction de chaque projet de chaque type de technique choisie etc.

Qu’importe, qu’il soit un lourd travail qui demande la participation à part entière d’un professionnel dans le domaine, isoler le toit reste une option à faire absolument. Plus de confort à la maison, un environnement plus sain, en plus cela réduit la facture.

Si on veut obtenir soit de l’aide, soit du crédits (Crédit d’impôt pour isolation) à travers ces travaux qui sont très encouragés par L’État, faire appel à un expert agréé ou plus précisément reconnu garant de l’environnement (RGE). Il existe plusieurs techniques d’isolation qui semple très efficace, la plus appréciée mais la plus couteuse est la solution Sarking qui consiste à intégrer un ou deux lits d’isolant rigide entre la charpente et la couverture. Une autre est une isolation par l’extérieur à l’aide de caissons chevronnés ou encre le système Integra Réno (couteux) qui est une technique assez performant, le système « clima Comfort Reno » et « Delta-Maxx Comfort » qui sont moins cher que les trois premier.