Tondre son gazon sans pollution

La pollution est en général, l’altération d’un écosystème par introduction de certains facteurs externes. Il existe donc différents types de pollutions, entre autres, la pollution sonore, la pollution de l’air qui est occasionnée par la tonte du gazon. Les appareils électroniques utilisés, émettent des bruits et des gaz qui polluent l’environnement. Alors, comment éviter cela et tondre le gazon sans pollution?

Opter pour des tondeuses plus écologiques

Il existe en réalité de nombreux appareils de tonte qui ne respectent pas les normes en vigueur au Canada en ce qui concerne le Règlement sur les émissions de petits moteurs hors route à allumage commandé. C’est pour cela qu’il existe aujourd’hui de nombreuses tondeuses électriques qui respectent ces normes. Par ailleurs, vous pourrez aussi opter pour les tondeuses manuelles qui ne sont presque pas polluantes et qui permettent d’assurer un environnement sain. En outre, si vous détenez toujours les anciennes tondeuses, vous pourrez les faire recycler et profiter d’autres nouvelles tondeuses plus écologiques. En définitive, vous pourrez choisir des tondeuses qui produisent moins de 50% de bruits et utilisant un type d’énergie moins polluant.

Réduire la surface et la fréquence de tonte du gazon

Pour tondre son gazon sans pollution, il convient de réduire la fréquence de tonte de sa surface. Que ce soit à la maison, au bureau ou dans un espace public, il est possible de tondre les gazons sur des fréquences bien espacées. En utilisant les espèces de gazon bien choisies, c’est une possibilité. Vous pourrez donc faire une tonte par mois dans les milieux citadins. De plus, vous avez la possibilité de réduire la surface de tonte en fonction de la surface dont vous disposez et de sa situation géographique. Dans un domaine par exemple, il peut convenir de tondre les endroits qui sont les plus fréquentés de manière mensuelle et ceux qui ne le sont pas deux à trois fois dans l’année. Cela permettra de réduire considérablement la pollution sonore et la pollution de l’air.

Opter pour une combinaison de revêtements du sol

Le gazon est un bon revêtement de sol et il embellit votre extérieur. Si le tondre peut entraîner de nombreuses pollutions, il est important donc de trouver une solution. Il est donc possible d’alterner entre le gazon et d’autres espèces végétales qui demandent moins d’entretien. En consultant un paysagiste ou un jardinier, vous pourrez avoir et explorer toutes les possibilités. Il ne s’agit en aucun cas d’arrêter l’utilisation du gazon, mais de faire une combinaison avec d’autres espèces végétales afin de réduire la pollution. Il existe de nombreuses plantes qui peuvent être utilisées dans ce cas. De plus, en optant pour cette technique, vous pourrez profiter d’une diversité de végétaux et aussi profiter de la qualité de l’air. Vous serez content d’avoir un environnement plus sain.

 

 

Les guêpes : pas dans ma cour

Pour rendre une cour agréable pour passer du bon temps, il est impératif de se débarrasser des guêpes. Ces dernières disposent d’un dard pointu qui sécrète un toxique qui est très allergique dans le corps humain. C’est toxique et non seulement douloureux, mais peut causer la mort pour les personnes qui sont allergiques au venin. Pour ne pas subir leur présence, vous devez mettre toutes les chances de votre côté pour vous en défaire.

Les techniques pour éviter la présence de guêpes

Il existe plusieurs solutions qui vous permettent d’éviter la présence des guêpes dans votre cour. Pour éviter leur compagnie, il est conseillé de garder la nourriture à l’intérieur de votre maison et surtout les aliments protéinés. En réalité, les guêpes s’alimentent principalement de protéines. C’est le cas de la nourriture de vos animaux de compagnie. Vous devez bien alors garder les aliments destinés à vos animaux. Il est aussi impératif d’éviter de laisser de sucre dans la cour de votre maison. C’est un aliment privilégié par les guêpes surtout en automne. Le sucre favorise leur espérance de vie et leurs fonctions de reproduction. Donc, pour éviter leur présence, vous devez garder à l’intérieur les produits sucrés. Pour les chasser, vous avez l’opportunité de disperser des tranches de concombre. Ce dernier est un légume qui dispose d’une base d’acide que détestent les guêpes. Vous pouvez procéder en coupant en petites tranches et les déposer de part et d’autre de votre cour. Alors, les guêpes ne vont plus s’approcher de votre cour et vous pouvez apprécier pleinement de vos moments à passer dans la cour. Les guêpes sont souvent aussi attirées par les sacs de poubelles. Donc, il faut avoir l’habitude de bien fermer entièrement vos sacs de poubelles.

Comment éliminer les nids de guêpes

Pour connaître l’emplacement des nids de guêpes, vous devez procéder à une recherche tôt le matin. En ce moment de la journée, l’air paraît plus frais, les guêpes sont moins agitées vous vous risquez alors moins de piqûres. Les nids se logent souvent dans des endroits à faible taux de passage comme les hangars et les granges. Lorsque le nid a été localisé, il faut avant tout penser à mettre des vêtements de protection. L’idéal serait d’avoir une combinaison d’apiculteur, mais une combinaison de pluie accompagnée de lunette peut aussi faire l’affaire. Vous devez choisir le bon vaporisateur conçu spécialement pour les guêpes. Ces vaporisateurs ont été réalisés pour chasser et éliminer les guêpes. Après avoir enrobé le nid de vaporisateurs, vous le laissez agir jusqu’à la nuit pour ensuite essayer d’enlever le nid. Vous pouvez employer une pelle pour retirer le nid et frotter tout le long du bord pour enlever toute trace de nid. Le nid peut se fissurer facilement puisque la boue ou la fibre sont souvent très dures. Après avoir ramassé le nid vous le mettant dans votre poubelle tout en mettant une seconde couche de pulvérisateur.

 

 

 

Transformer un solarium d’été en solarium 4 saisons

Il est possible de concevoir un solarium pour votre maison pour ainsi profiter d’une extension agréable qui vous charmera tout au long de l’année.

Types de solarium : installation et équipements

Pour les particuliers, il sera disposé comme une extension. Il pourra ainsi être jouxté à votre maison ou bien être installé en dehors de la maison, dans la cour si cette dernière est grande. Plusieurs types de constructions sont possibles. La première chose à faire est d’aller consulter un architecte spécialisé afin que ce dernier vous fasse un aperçu sur les modèles possibles.  Le meilleur modèle qui soit est le solarium avec toit vitré, il vous offre une polyvalence dans son utilisation : bains solaires, Bronzage. Vous pouvez créer une ambiance salle à manger dans votre solarium pour profiter de repas en plein air. Grâce à ce côté charmant et naturel, vos repas en famille sont très agréables.

Changez vos vitres

Lors de la construction de votre solarium, vous aviez choisi une simple terrasse. Vous recherchiez en effet, un endroit où profiter du soleil et de la chaleur même en soirée ou en matinée en l’absence de soleil. Contre toute attente, vous avez l’impression de ne pas en avoir assez, il est devenu nécessaire pour vous de transformer votre solarium en un solarium 4 saisons.

Pour passer d’un solarium d’été à un 4 saisons. Il est recommandé de consulter un architecte expert dans ce domaine. En effet, il est possible de passer à d’un 4 saisons en changeant la matière et l’épaisseur des vitres de votre solarium. Il serait également très judicieux que votre solarium pointe vers le sud, ainsi vous pourrez bénéficier d’un ensoleillement maximal. En effet, votre solarium d’été fait usage de verres allant de cinq à six millimètres d’épaisseur, cependant pour en faire un solarium 4 saisons vous avez plusieurs épaisseurs à votre disposition.

Révisez votre plancher

Lors de la construction de votre maison, vous aviez également fait construire un solarium en extension. Ce dernier, bien que laissant pénétrer un maximum de chaleur, ne la retient pas assez. De ce fait, il n’y a qu’en été que vous profitez des bienfaits de la luminothérapie et d’un environnement fait d’une chaleur douce.

Après avoir consulté un architecte, ce dernier a pu voir que l’isolation de votre plancher l’empêche de contenir la chaleur emmagasinée en journée. Vous pouvez obtenir un solarium 4 saisons, en augmentant l’isolation. En effet lorsque votre plancher est bien ajusté et que vous avez une plus grande isolation, la pénétration d’air se fait plus rare, laissant ainsi la chaleur environnementale. Vous pouvez également installer un plancher chauffant afin de rendre le sol de votre solarium agréable en  hiver.

 

 

Entretien extérieur : un beau terrain pour l’été

L’hiver a été très long, mais il est derrière vous. Quoi de mieux alors que de faire l’entretien de votre terrain pour limiter la présence des indésirables et de profiter pleinement de l’été. En effet, les herbes de votre gazon comme tous les végétaux ont un besoin impératif en air, en lumière, en eau ainsi qu’en nutriment. Mais avant de vous engager dans ce projet, cet article vous donne quelques conseils pour démarrer la saison du bon pied.

Faire le grand nettoyage de votre terrain

L’hiver passe chaque fois avec son lot de problèmes, la fonte des neiges laisse des dégâts à gérer à l’approche du beau temps. Si la saison froide avait connu beaucoup de neige ou de vent, il y’a probablement des brûlures de végétaux et des dégâts de rongeurs. C’est pour cela que vous devez tailler toutes les branches endommagées, cassées ou malades. Ainsi, avant que la croissance débute, veillez à rabattre les graminées et autres vivaces au sol. Il est possible aussi de tailler les arbustes à fleuraison estivale afin de les reformer, mais les arbustes à fleuraison printanière peuvent attendre l’arrivée de l’été. Le sarclage vous permettra non seulement d’enlever les racines des mauvaises herbes, mais aussi de favoriser l’aération du sol. Vous devez ensuite niveler au râteau puis combler la terre qui, pendant la fonte, laisse des sillons.

Améliorer les propriétés physiques du sol

Le sol est la clé de votre succès. Si vous avez un projet d’entretien de terrain, car, il fournit de l’eau et des nutriments à vos végétaux. Il est alors important de prendre soin de votre compost maison afin de garantir une croissance optimale aux plantes. Si le compost n’est pas encore prêt à servir, il est possible de vous en procurer dans le marché, et pour cela,misez sur les composts végétaux et marins. Il a la capacité d’améliorer la structure du sol et la rétention d’eau tout en ajoutant de la matière organique aux plantes. L’utilisation des engrais naturels ou minéraux demeure une excellente solution pour la stimulation des plantes, évitez donc de brûler les végétaux en suivant les doses recommandées. En plus, il est possible de procéder à l’analyse de votre sol pour le pH en achetant une trousse ou de vous rendre à la jardinerie.

 Autres entretiens possibles

La division des vivaces peut être nécessaire dès que le sol est complètement dégelé et que les vivaces soient matures. Celle-ci a l’avantage de prolonger vos plantes favorites et de redonner vie aux vielles vivaces qui, par manque d’espace, dépérissent. Pendant l’hiver, les blanches de certains conifères s’affaissent à cause de la neige, il faudra attacher les blanches retombées afin de les relier au tronc principal. Il est préférable d’enlever les protections hivernales tels les paillis, les toiles et les cônes. Après les nombreuses étapes de l’entretien, optez pour la plantation d’autres végétaux en but de rajouter de la couleur, les vivaces cultivées à l’extérieur au Québec peuvent être transplantées en terre.